La cité des 4000 souliers

Présentation

Une récréation poétique pour deux joueuses et un mur

Face au stock de souliers invendus de la quincaillerie de Poullaouen, les imaginaires de Séverine Valomet et Sophie Hoarau s’attisent : et si chacun s’était, depuis le temps, aménagé son p’tit appartement, son p’tit intérieur bien au chaud dans sa boîte. Pour le déballage du Grand Bazar* en 2011, nous avons mis en vie ce petit grand ensemble de boîtes imbriquées les unes aux autres en puisant dans nos propres souvenirs et sensations d’enfance, de vies mitoyennes et citadines.

Qu’est-ce qui en nous décide de se souvenir ?

De madeleine en écho, comme de branche en branche, hop, dans une logique décousue, l’esprit évoque, convoque, provoque des bouts de mémoire en même temps que des bouts d’émotion.

Là, un mur de boites à chaussures, dans sa pénombre de réserve, se découvre et puis, à quatre mains et à pleines voix, s’anime peu à peu… Et comme un miroir à 4000 facettes, propose des images de la cité, c’est-à-dire de la vie en commun. Et ce qui résonne en chacun crée une profondeur de champ, comme une 3d à la fois commune et personnelle.

Il était 4000 fois, dans autant de pays lointains et familiers, nos quotidiens, nos exceptions, nos vies…

Cette création a été soutenue par le Conseil général du Finistère, Le Plancher – Scène du Kreiz Breizh, L’Ulamir Aulne de Châteauneuf-du-Faou, la Ville de Lorient, L’espace Glenmor et Ti Récup’ à Carhaix.

* Le Grand Bazar : une installation géante et polymorphe dans la quincaillerie de Poullaouen, dédale d’objets, de sons, de bouts vivants ; un parcours dans l’histoire et dans la matière de cet ancien commerce « où on trouvait tout ! Tout, tout, tout ! »

Calendrier

20172016/2017Saisons passéesRésidences

Partenaires

le-plancher Germée lors d’une résidence de création    in situ commandée en 2011 par Le Plancher – Scène du Kreiz Breizh aux artistes de       La Quincaille, La cité des 4000 souliers est aujourd’hui soutenue par La Grande Boutique, lieu de création et de diffusion professionnel, à travers un accueil en résidence d’une semaine et une diffusion en Centre Bretagne (Kergrist-Moëlou, 22 / Le Faouët, 56 / Poullaouën, 29).

 

ulamirL’U.L.A.M.I.R. Aulne, structure d’animation en milieu rural, affirme un intérêt particulier pour accompagner des compagnies voisines et organise un festival jeune public en décembre, occasion forte de diffusion de spectacles.

Le soutien engagé par le centre social comprend un accueil en résidence de deux semaines et cinq préachats.

Le format du spectacle, autorisant l’installation dans de petits lieux non équipés, permettra donc une diffusion sur de petites communes (Saint-Thois, Collorec et Spézet).  Une autre option est posée pour 2 représentations à Châteauneuf-du-Faou en décembre 2013.

 

cap-prmLe Centre d’Animation Pédagogique du Pays du Roi Morvan, structure dépendant de l’Inspection Académique du Morbihan, a pour vocation de permettre aux  écoles publiques du Pays du roi Morvan de donner vie à de nouveaux projets communs, d’impulser une dynamique au service des enfants.

C’est dans ce cadre que Séverine Valomet est intervenue quatre années durant en Brigade d’Intervention Poétiques dans les classes.

Le CAP s’engage sur trois préachats du spectacle sur trois communes, avec une véritable envie de digression pédagogique impliquant les enseignants d’un niveau scolaire commun à 5 ou 6 écoles.

 

lorientDes liens serrés se sont tissés entre La Quincaille et le Service culturel de proximité de la ville de Lorient, à travers des projets forts de médiation, de rencontres et d’échanges de pratiques entre artistes et habitants.

Le soutien à création a pour double objectif d’offrir un espace de travail aux artistes et d’affirmer des présences artistiques dans un équipement de quartier, le Scénith à Bois du Château.

Dans le même temps le souhait est de favoriser les croisements des artistes accueillis avec les professionnels du quartier (enseignants de la maternelle, éducateurs) pour éventuellement inventer avec eux des actions culturelles autour du spectacle.

L’engagement porte sur une coproduction, une médiation culturelle, et et un accueil en résidence.

 

glenmorL’Espace Glenmor de Carhaix, centre culturel du territoire de la compagnie, offre une mise à disposition du studio de répétition le Klub pendant une semaine. Cette résidence peut être l’occasion de construire une éventuelle diffusion du spectacle en concertation avec des acteurs locaux (écoles, CLAJ, Maison de l’Enfance).

 

 

ty-recupLa ressourcerie Ti Récup’ de Carhaix dégage dans ses locaux un espace mis à disposition de Denis Colin pour la construction de la structure scénographique du spectacle. Deux temps d’accueil sont prévus, sur le début de l’été pour la structure du décor et sur l’automne pour le gradin autonome. Durant l’été le travail en cours est exposé dans l’espace vente avec un affichage explicatif.

 

Presse

 

Téléchargement

→ Dossier de présentation

→ Fiche Technique